A+ A A-

What Cattle Breed for Tunisia?

Attachments:
Download this file (JNS_AB_85-4.pdf)Volume 85, Article 4[Volume 85, Article 4]455 kB

Quelle race bovine pour la Tunisie ?

 

M. DJEMALI

A. HAMROUNI

A. NAJJAR

  

Laboratoire des Ressources Génétiques Animales et Alimentaires-INAT, Univesité de Carthage, 43 Av. Charles Nicole 1080 Mahrajène Tunis

 

 

Abstract – Several qualities can distinguish a dairy cattle breed: its physical appearance / conformation, milk production and qualities, good health, feed efficiency and genetic merit to name a few. Productivity is often cited as a criterion of choice. The Holstein breed was chosen as an example in this article to answer the question "which breed of cattle for Tunisia?". This is an example that shows that the cow you need to have is a cow you create by selection and not an ideal breed you want to have. Over 20 traits are currently included in the US Holstein breed’s selection goal equation with different weights covering milk quality traits, health, reproduction, feed efficiency, longevity, conformation and negative weighting for milk. A Holstein cow produces over 10,000 kg of milk / year with a record reached in 2017 of 35,000 kg / year. On a total protein production improvement, made in a progressive and cumulative manner, of 175 kg between 1970 and 2017 compared to the basis of comparison (yield in kg of protein from a 1970 cow), the contribution of genetics has been more than double that achieved by herd management. To achieve these performances, the Holstein breed benefits from a reliable program of genetic improvement supported by a breed association and an intelligent marketing global system. It now dominates the world and serves its breeders, semen production centers and sellers of its genetics. In short, it has become an industry. The answer to the question which breed of cattle does Tunisia need becomes, therefore, a question what do we want to do with our breed that we love so that it becomes the best?!

Keywords: genetics, breed, milk, Holstein

 

Résumé - Plusieurs qualités peuvent distinguer une race bovine laitière : son apparence physique/conformation, sa production de lait et ses qualités, sa bonne santé, son efficacité alimentaire et son mérite génétique pour ne citer que quelques-unes. La productivité est souvent citée comme critère de choix. La race Holstein a été choisie comme exemple dans cet article pour répondre à la question posée « quelle race bovine pour la Tunisie ? ». C’est un exemple qui traduit que la vache qu’il faut avoir est une vache qu’on crée par sélection et non pas une race idéale qu’on souhaite avoir. Plus de 20 caractères sont inclus actuellement dans l’équation de l’objectif de sélection de la race Holstein aux USA avec des pondérations différentes couvrant les traits de qualité du lait, la santé, la reproduction, l’efficacité alimentaire, la longévité et la conformation et une pondération négative pour le lait. Une vache Holtein produit en moyenne 10 000 kg de lait/an avec un record atteint en 2017 de 35 000 kg/an. Sur un progrès de production de protéines réalisé d’une manière progressive et cumulative de 175 kg entre 1970 et 2017 par rapport à la base de comparaison (rendement en kg de protéines d’une vache de 1970), l’apport de la génétique a été plus que le double de celui réalisé par la conduite. Pour réussir cette génétique, la race Holstein bénéficie d’un programme crédible d’amélioration génétique et soutenue d’une association de race et d’un programme intelligent de marketing. Elle domine aujourd’hui le monde et fait gagner ses éleveurs, sélectionneurs, centres de production de semences et vendeurs de sa génétique. Bref, elle est devenue une industrie. La réponse à la question quelle race bovine faut-il à la Tunisie devient, donc, une question que voulons-nous faire de notre race qu’on aime pour qu’elle devienne la meilleure ? 

 

Mots clés: génétique, Holstein, lait, race

 

 

Add comment


Security code
Refresh

Copyright

This article is published under license to Journal of New Sciences. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

CC BY 4.0